eco-logique

forum de l'association eco-logique
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Quels savoirs avons-nous perdu?

Aller en bas 
AuteurMessage
syn



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Quels savoirs avons-nous perdu?   Mer 18 Jan à 20:15

J'ai découvert récemment ce logiciel téléchargeable qui reconstitue la voûte céleste, un peu l'équivalent de Google Earth mais pour le ciel:

http://www.clubic.com/telecharger-fiche18474-stellarium.html

Aujourd'hui très peu de gens lève la tête vers le ciel pour regarder ce qui s'y passe. Cela me parût flagrant lorsque je faisais des animations en astronomie. Bien que mes connaissances fussent modestes en cette matière, il n'était pas difficile malgré tout d'être en situation d'en savoir plus que la majorité sinon la totalité des gens qui participaient à ces animations. Nombreuses étaient les personnes qui ne connaissaient presque rien à cette discipline pourtant passionnante. On ne peut reprocher à quelqu'un en particulier de ne rien savoir en astronomie. On ne peut pas tout savoir sur tout. C'est d'ailleurs dans ce cas de figure qu'expliquer le ciel a peut être quelque chose de plus gratifiant encore. Je me souviens d'une animation que j'avais faite à trois dames d'un certain âge à qui j'apprenais que c'était la Terre qui tournait autour du Soleil et non l'inverse. J'ai encore en mémoire leur regard ébahi devant les diapositives montrant les étoiles, Mars, Vénus et autres mondes exotiques qui n'avaient été peut-être été jusqu'à présent pour elles que d'insignifiantes lueurs dans le ciel nocturne.
On pourrait seulement trouver dommage qu'il y ait si peu de gens qui connaissent ou s'intéressent au ciel. Heureusement les enfants aujourd'hui sont beaucoup plus curieux du ciel qu'il y a quelques années.
Autrefois connaître le ciel était vital. Les navigateurs arpentaient le monde en s'orientant par rapport à ces phares célestes qu'étaient les étoiles. L'apparition et la disparition cyclique des constellations rythmaient les saisons et indiquait les moments où l'on devait semer, récolter ou chasser.
Aujourd'hui ces connaissances n'ont plus la même utilité. Nous n'avons plus besoin de regarder le ciel pour connaître les saisons; il suffit de regarder le calendrier de la poste...
D'un côté les astronomes savent bien plus de choses sur le ciel qu'il y a deux milles ans. Il fût un temps où l'on ne connaissait pas la sphéricité de la Terre, il fût un temps où l'on ne connaissait que cinq planètes et un autre où l'on croyait les étoiles éternelles.
Mais d'un autre côté on peut se demander si en raison de cette spécialisation croissante des sociétés humaines, le savoir de base de celui qui n'est pas spécialiste n'a pas au contraire décrû. Le paysan d'il y a huit milles ans n'en "savait-il" pas plus sur le ciel que celui d'aujourd'hui? Peut-être que non si l'on considère que le paysan d'aujourd'hui sait que la Terre est ronde et a entendu parler de la planète Uranus ou de la planète Neptune. Mais le paysan du néolithique n'en savait-il pas davantage sur d'autres aspects: sur les constellations, sur la course du Soleil à travers ces dernières au gré des saisons, ou encore sur le rythme des phases de la Lune?
Plus généralement on peut se poser cette question qui peut toucher bien des domaines de connaissances (comme celles de la flore et de la faune et qui ont un lien plus direct avec l'écologie): Y'a t-il des savoirs qui ont été perdus au fil des générations? Si oui, à quel degré? ou bien n'existent t-il plus que dans l'esprit de certains spécialistes alors qu'ils étaient beaucoup plus répandus autrefois?
A vos crayons! J'aimerais savoir ce que vous en pensez...
scratch bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ruggero



Nombre de messages : 862
Localisation : Saint-Augustin 77
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   Mer 18 Jan à 22:35

Bonjour SYn

En effet tu soulèves un problème plus qu'important...je mexplique :
J'appelle cela "la suffisance"...!
Aujourd'hui j'expliquais à mon fils ce qu'étaient la consommation de masse (il a du entendre cela à la radio et il voulait en savoir un peu plus)....
Je lui ai expliqué que si un jour avant les soldes tu as un cartable qui coute 10 euros, les gens ne l'acheteront pas parce qu'il coute trop cher, si le jour des soldes celui ci coute 6 euros, là les gens vont l'acheter, non pas parce qu'ils en ont obligatoirement besoin, mais tout simplement parce qu'ils pensent faire une "bonne affaire"....et c'est le même principe pour tout le reste, la suffisance nous impliquent a ne plus réfléchir, a ne plus être curieux....je compare aussi cela a la nature.....petit quand je voyageais en train et que celui ci défilait a travers la campagne, je voyais une multitude d'arbres....et je ne les connaissais pas....certes je savais lire, compter etc....mais je ne savais pas lire la nature....c'était une chose cruelle, comme une gêne....mais qui se soucie de lire la nature, il est plus utile de nos jours a savoir faire fonctionner un portable avec tous ses gadgets que de reconnaitre un arbre ! !
En revient donc a une question unique à mon sens.....Comment vivre ? De façon plus sensée, plus heureuse etc....
Le maximum de bonheur dans le maximum de lucidité....c'est ce que les anciens appelaient "sagesse" qui donnait sens à leur philosophie et à leur vie ! !
Mais ce qui était bon avant ne l'est plus maintenant, "autre époque".... ALors pourquoi vouloir renouer avec un idéal ancien de sagesse, en effet la vie est trop brève, trop difficile pour qu'on se résigne à la vivre n'importe comment....!
Comment dans cette folie, cette vitesse a la précipitation ou le rendement est le maitre mot, comment peut-on prendre le temps de réfléchir et surtout de débattre....! !
Et je pense que sans aller plus loin, l'homme se confine dans la suffisance, s'égard sur les choses essentielles, telle que la sagesse par exemple.....
C'st ce qui fait opposer le matérialisme et l'idealisme ou l'humanisme (comme tu veux) ! Etc...etc...
Mais concrètement je suis d'accord avec toi, même si on ne trouve pas gout a regarder le ciel, ne serait ce que de se poser la question à savoir si il y a de la vie ailleurs, rien que cela devrait nous faire réfléchir sur ...le ciel ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myla

avatar

Nombre de messages : 48
Localisation : Carcans
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   Jeu 19 Jan à 15:57

Bonjour cat
Voila un sujet très interessant!! Tout d'abord merci Syn pour le lien de Stellarium, j'ai téléchargé le logciel et c'est très bien fait!! J'avais un vieux logiciel de ce genre qui s'appelle Winstar qui, pareil, nous montrait en temps réel ce que l'on pouvait observé dans le ciel...Je suis passionnée par le ciel et tout ses mystères (petite je voulais être astronaute pour voyager dans les étoiles Laughing ). Il est vrai que les gens ne prennent plus la peine de lever la tête pour observé toutes ces merveilles et je trouve cela bien malheureux...Je ne saurai décrire la sensation que ca me fait lorsque j'observe les planètes (par exemple) avec mon petit téléscope amateur, par exemple au printemps dernier je m'amusais presque tout les soirs à observer Saturne et ses sattelites, je me sentais si....petite!!! Et des tas de questions se mélangaient dans ma tête, tout cet univers, ces constellations, ces étoiles, ces planètes...ca me fascine!!! Quand on pense que la lumière des étoiles met des centaines voir des milliers d'années à nous parvenir...
Je me pose souvent la question de savoir s'il y a une limite, mais je crois que même les scientifiques ont du mal à répondre à ca...
Les gens de nos jours s'interessent à des choses si materiels, bien plus qu'aux choses essentielles et naturelles et je trouve cela bien dommage!!!
En tout cas, en ce qui me concerne, le ciel est pour moi une source de mystères qui me donne soif de savoir!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolozine.jexiste.fr
ruggero



Nombre de messages : 862
Localisation : Saint-Augustin 77
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   Jeu 19 Jan à 16:05

Bonjour Myla

En effet tu as raison de remercier Syn, du coup je vois que je ne l'ai moi même pas remercier pour le site.....et le téléchargement....comme je n'avais rien dessus ! !

Alors merci SYN Very Happy cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
syn



Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 12/10/2005

MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   Ven 20 Jan à 18:05

Citation :
En revient donc a une question unique à mon sens.....Comment vivre ? De façon plus sensée, plus heureuse etc....
Le maximum de bonheur dans le maximum de lucidité....c'est ce que les anciens appelaient "sagesse" qui donnait sens à leur philosophie et à leur vie ! !
Mais ce qui était bon avant ne l'est plus maintenant, "autre époque".... ALors pourquoi vouloir renouer avec un idéal ancien de sagesse, en effet la vie est trop brève, trop difficile pour qu'on se résigne à la vivre n'importe comment....!

Dieu merci il y a encore des philosophes aujourd'hui...
André Comte Sponville estime qu'on ne peut pas dire qu'il y ait de progrès en philosophie. La pensée de Descartes n'est pas supérieure à celle d'Aristote pas plus que celle de Nietzsche ne l'est à celle de Descartes. De même on ne pourrait pas non plus parler de déclin de la philosophie.
Aurait-on perdu une sagesse ancienne (je ne parle plus seulement des philosophes mais de tout le monde)? Pas si sûr. La Grèce antique inventa la démocratie, mais ce système ne concernait que quelques priviligiés laissant en marge les nombreux esclaves. Là aussi on peut douter d'un "progrès" comme d'un déclin de la sagesse... on peut quantifier un savoir mais pour la sagesse c'est une autre affaire!

Citation :
Comment dans cette folie, cette vitesse a la précipitation ou le rendement est le maitre mot, comment peut-on prendre le temps de réfléchir et surtout de débattre....! !
Et je pense que sans aller plus loin, l'homme se confine dans la suffisance, s'égard sur les choses essentielles, telle que la sagesse par exemple.....

Le monde d'aujourd'hui est peut-être plus difficile à comprendre tant il change à grande vitesse. Il ne faut pas en effet que cela nous empêche de prendre le recul nécessaire.

Kant ramenait la philosophie à ces 4 questions:
Que puis-je savoir?
Que dois-je faire?
Que m'est-il permis d'espérer?
Qu'est ce que l'homme?

Vaste programme! mais non moins nécessaire pour ne pas se sentir débordé par le monde complexe qui nous entoure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ruggero



Nombre de messages : 862
Localisation : Saint-Augustin 77
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   Ven 20 Jan à 22:31

Bonjour SYn

En effet chacun y va de sa théorie, que ce soit spinoza, descartes, kant etc.... néanmoins mon message n'invoquait pas directement la sagesse, je parlais du cheminement qui fait aller a une éventuelle sagesse !
APrès que l'on y arrive ou pas, c'est un autre débat, mais le fait de chercher, de se questionner etc... permet justement d'ouvrir son esprit et de regarder le ciel justement et se poser des questions !

La sagesse n'est pas perdue, elle est différente, a l'époque de socrate et de la "démocratie", les préoccupations n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui ! !

Kant disait beaucoup de chose, notamment a partir du moment ou l'on pense on juge....est ce que cela implique un ...mauvais jugement, et montaigne de dire qui suis je ? ? A savoir quel place a l'homme dans l'univers.....vaste programme en effet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René03



Nombre de messages : 375
Localisation : Allier
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Je pense donc je suis.   Sam 21 Jan à 1:10

Merci pour le site astronomiquee. Very Happy
Je possède déjà un stellarium qui fait partie d'un Cdrom d'astronomie
Je m'intéresse depuis toujours à l'astronomie et possède pas mal d'ouvrages sur ce sujet mais paradoxalement je n'ai pas de lunette. Je me contente des photos que je peux trouver et de regarder le ciel à l'oeil nu ou l'été sur un transat avec une paire de jumelles
Ancien marin, j'ai eu l'occasion de voir le ciel sous différentes latitudes c'est vrai que le ciel Austral est bien plus fourni que le notre.La voie lactée est une merveille même à l'œil nu. I love you
En fait ce qui m'intrigue c'est l'infini de l'univers et sa relation avec l'homme, infime poussière perdu sur une petite planète elle-même infime partie d'une galaxie parmi des milliards d'autres galaxies.(et qui sait parmis une infinité d'univers etc .etc) affraid
Que sommes nous?? Que faisons nous là ? Qu'est ce que la vie ? Pourquoi ? Telles sont quelques unes de mes questions.
Les religions n'y ont pas répondu, sauf peut-être le bouddhisme.
Voici quelques unes de mes réflexions. confused
A l'origine Dieu était "conscience" et cette "Conscience" aurait crée l'univers pour se manifester. Donc chaque atome qui compose l'univers dont nous faisons partie intégrante, est une parcelle de l'essence divine.

Bon! On n'est pas obliger de croire en Dieu. Alors, le big bang c'est l'implosion (ou l'explosion) d'un gigantesque trou noir qui avait englouti le précédent univers, comme l'univers que nous connaissons risque lui aussi d'être englouti, dans un lointain futur, par un trou noir final, qui lui-même explosera. C'est le recommencement dans une l'éternité que mon pauvre petit cerveau n'arrive pas plus à concevoir que l'infini de l'espace. drunken

Qu'elle est la relation entre le temps et l'espace,? Ils sont intimement lies, l'un ne va pas sans l'autre mais existent-ils vraiment. Ou sont-ils une simple interprétation de notre esprit ou de notre existence finie.
Qu'elle est la relation entre le temps, l'espace et l'homme ? L'infini et le fini ? Arrow
Pourrons-nous un jour voyager parmi les étoiles telle que mon auteur préféré (Isaac Assimov ) l'écrit. Nul à ce jour ne peut y répondre.
Mais le développement de l'homme n'en est qu'à ses débuts et s'il parvient à survivre à son égocentrisme, il est possible que son cerveau se développe. Qui sait quelle relation il y a entre la conscience et l'univers. Wink
Réfléchissons: comment se déplacer instantanément dans m'importe quel point de l'univers et même dans n'importe quelle période temporelle ?
C'est tout simplement par la pensée alors, si pensée, espace, temps et matière ne faisaient plus qu'un ???
Imaginons !!!. Si l'homme pouvait créer une machine qui relie tous ces éléments. Mais peut-être qu'il n'y a pas besoin de machine. Question

Bien! Ce soir, je me suis un peu défoulé, mais ça fait du bien d'en parler, même si j'ai du mal à exprimer mes idées. scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ruggero



Nombre de messages : 862
Localisation : Saint-Augustin 77
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Je pense donc je suis.   Sam 21 Jan à 5:56

René03 a écrit:
Merci pour le site astronomiquee. Very Happy
Je possède déjà unQue sommes nous?? Que faisons nous là ? Qu'est ce que la vie ? Pourquoi ? Telles sont quelques unes de mes questions.
Les religions n'y ont pas répondu, sauf peut-être le bouddhisme.
scratch scratch

Bonjou rené

Effectivement beaucoup de questions se posent à nous....comme d'ailleurs est ce que le bing bang a vraiment existé, si on prend l'explication d'Hubert Reeves...on en est pas sur, puisque on ne sait pas ce qu'il y avait avant....un peu comme si la première femme était enceinte, qu'y avait-il avant, personne n'a vu le bing bang et tout ceci n'a été "prouvé" que pas des calculs scientifiques qui estiment que cela s'est produit comme ça....bref l'homme ne veut pas croire (pour certains) en Dieu, parce qu'il ne l'a pas vu, mais ils croient au bing bang parce qu'ils estiment qu'ils peut le prouver par un raisonnement mathématique....comme quoi !
Mais pour en revenir a ce que tu disais dans ton message et que je viens de citer dans le mien....pourrais tu m'expliquer pourquoi le boudhisme a répondu aux questions (que l'on se pose depuis la nuit des temps) que sommes nous etc.... !


Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René03



Nombre de messages : 375
Localisation : Allier
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Je pense donc je suis.   Sam 21 Jan à 19:57

ruggero a écrit:
Mais pour en revenir a ce que tu disais dans ton message et que je viens de citer dans le mien....pourrais tu m'expliquer pourquoi le boudhisme a répondu aux questions (que l'on se pose depuis la nuit des temps) que sommes nous etc.... !
Merci d'avance !

Salut Ruggero

Je dirais que le bouddhisme à répondu plus clairement à mes questions sans évidemment pouvoir me prouver quoi que ce soit.

L'âme est en perpétuelle évolution passant de corps en corps ( réincarnation) jusqu'à la perfection. Chaque incarnation se faisant en fonction du comportement des précédentes vies pale
Cette évolution me fait penser à l"univers, lui-même en perpétuelle évolution et recommencement bounce
Le bouddhisme à ensuite un grand respect de la vie sous quelque forme que se soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ruggero



Nombre de messages : 862
Localisation : Saint-Augustin 77
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   Sam 21 Jan à 21:45

Bonsoi rené

Je comprends...même si le boudhisme n'est pas aussi simple, mais je suis d'accord le boudhisme et le christianisme sont des religions de compassions !
POur avoir étudié pendant plusieurs années une langue asiatique et donc le boudhisme dans une école, j'avoue que le boudhisme m'avait séduit moi aussi !
Mais tu sais comme dit le dicton l'herbe du voisin est toujours la plus verte ! !
Merci pour ta réponse ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René03



Nombre de messages : 375
Localisation : Allier
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   Lun 23 Jan à 13:34

Salut Ruggero sunny

Je n'ai pas cherché à m'étendre, je n'ai d'ailleurs fait que survoler cette doctrine mais le peu que j'en sais c'est déjà beaucoup. study

"Il faut toujours garder la voie du juste milieu" Arrow
rien que ça c'est pas ficile dans notre monde.lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ruggero



Nombre de messages : 862
Localisation : Saint-Augustin 77
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   Lun 23 Jan à 14:02

Bonjour rené

Oui effectivement, la voie du milieu est la plus difficile, je confirme !

Mais mon message ne se voulait pas provocateur, je disais juste moin point de vue !

Merci encore pour ta réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
René03



Nombre de messages : 375
Localisation : Allier
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   Mar 24 Jan à 18:20

Ruggero, Neutral
Je n'avais vu aucune provocation, mais une simple question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ruggero



Nombre de messages : 862
Localisation : Saint-Augustin 77
Date d'inscription : 06/10/2005

MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   Mer 25 Jan à 8:16

Bonjour rené

OUi c'est vrai, je ne sais pas pourquoi j'ai dit cela ! ! Question

La fatigue peut-être ! ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quels savoirs avons-nous perdu?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quels savoirs avons-nous perdu?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avons nous besoin d'un convertisseur de courant?
» Douanes canadiennes
» SVP Parlez moi des pigeons
» Air Berlin limite ses passagers à un bagage
» Transfert lors d'escales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
eco-logique :: Votre espace :: Forum libre-
Sauter vers: